São Paulo, plus grande ville d’Amérique du Sud

São Paulo, voilà notre toute dernière étape sud-américaine. Après avoir parcouru le continent pendant (déjà !) plus de 7 mois, nous nous envolons pour l’Asie du Sud-Est. Mais avant ça, concentrons-nous sur cette ville tentaculaire : 22 millions d’habitants, 1/5 de la population totale du Brésil, 25% du PIB national mais aussi pollution, bouchons, trottoirs défoncés (comme partout au Brésil, j’en ai l’entorse comme preuve)… On pourrait croire que c’est impossible de vivre ici. Pas franchement belle non plus et pourtant, c’est une ville presque plus agréable que Rio. Le melting-pot des communautés en fait une capitale culturelle et gastronomique importante.

Que faire à São Paulo en 2 jours ?

On pourrait croire que visiter ce monstre urbain prendrait des jours. Eh non ! Comme dit en intro, la ville n’a pas grand intérêt architectural et on y fait rapidement le tour si on n’est pas très night life ou théâtres en langue portugaise. Voici donc comment occuper tranquillement 2 jours dans la ville.

Se balader dans le centre-ville : notre itinéraire piéton

On a déjà un bel aperçu de ce qu’est cette « metropolis » en parcourant le centre à pied. On a les yeux au ciel en permanence et on se trouve plongé au milieu de la vibrante foule paulista. On a commencé notre parcours à pied à la praça da Sé, une place bordée de vieux immeubles et de hauts palmiers, qui se retrouve au milieu du quartier des affaires et des banques. On peut dire que la population est assez hétéroclite : les hommes d’affaires croisent les mendiants atrophiés, les vendeurs d’or sont côte à côte avec les danseurs tziganes… On ne s’y sent pas vraiment bien mais heureusement, de jour, la police veille au grain. Au sud de la praça domine la catedral Metropolitana dont le style néogothique jure avec les immeubles voisins.

SaoPaulo4
La praça da Sé et sa Catedral Metropolitana

Ensuite, on s’est rendu au patio do Colegio, édifice qui a vu naître la ville de São Paulo le 25 janvier 1554. On peut ici faire un mini-détour d’une rue pour pousser jusqu’au petit palais Solar da Marquesa de Santos dont la demeure privée est très bien restaurée.

SaoPaulo6
Le Patio do Colegio à gauche, plus vieux bâtiment de São Paulo
SaoPaulo5
Un joli bâtiment à droite du Patio do Colegio

En empruntant la rua Quinze do Novembro, on s’engage dans d’étroites rues piétonnes pour arriver à la praça Antonio Prado, cœur du centre financier des années 30 qui garde toujours la même fonction. Note les bâtiments très « art déco » Altino Arantes et Martinelli, premier gratte-ciel de la ville bâti en 1929 !

SaoPaulo7
La rue piétonne Quinze do Novembro, coeur du centre financier

On a ici fait une pause agréable à Casa Mathilde, une boulangerie/pâtisserie portugaise qui fait des pasteis de nata. Pour ceux qui ne le savent pas, je voue une passion démesurée pour ces petits flans lisboètes. Verdict ? Ils sont bons, mais rien à voir avec les vrais. Ceci dit, le choix est tellement grand que tu y trouveras sûrement ton bonheur !

Direction ensuite le Viaduto do Cha et le Teatro Municipal, inspiré du palais Garnier. On a fini notre trajet par un détour à la Biblioteca Municipal et l’Edificio Italia, avenida São Luis avant d’arriver sur la Praça da Republica, une place tropicale malheureusement un peu défraichie.

SaoPaulo8
Le Teatro Municipal

Se promener sur les Champs Elysées brésiliens : Avenida Paulista

A l’ouest de São Paulo vivent les classes aisées. Tout y est plus propre, plus grand, comme en témoigne la fameuse Avenida Paulista, l’avenue la plus renommée de São Paulo. Mais ici, les somptueuses villas et les petits manoirs ont laissé place à la construction frénétique d’immeubles et de tours modernes. Seuls quelques vieilles pierres transformées en banques ou centres culturels subsistent, comme la casa das Rosas au n°37. Le bâtiment le plus notable est le museu de arte de São Paulo (ou MASP) pourtant installé dans un immeuble assez laid. Si tu as besoin de fraîcheur, le petit parque Trianon fait office de petite jungle où les hommes et femmes en costume viennent déjeuner sur le pouce.

SaoPaulo9
L’Avenida Paulista, on est loin des Champs Elysées !
SaoPaulo10
L’architecture particulière du MASP
SaoPaulo11
Le parque Trianon ressemble à une mini-jungle en pleine ville

S’enfoncer dans le quartier Jardim Paulista

Au sud de l’avenida Paulista, voici l’un des plus agréables quartiers de São Paulo. L’endroit parfait pour faire du shopping est la rua Oscar Freire, la plus chic de toutes. Dernière occasion de ramener des tongs en cadeau à la famille avec la grande boutique Havaianas au n°1116.

Bilan : Même si la ville ne nous a pas ébloui, on a trouvé la sécurité meilleure qu’à Rio (bon, ce n’est pas très compliqué). J’en ai aussi profité pour rencontrer mon ancienne collègue de Microsoft, Janaina, qui s’occupe du marché latino-américain. L’occasion de manger dans un bon lanchonete pas loin de notre hostel. Jana, I doubt you will read these lines, but just in case, MUITO OBRIGADA for the nice evening we spent, I hope next time we can catch for a longer moment.

SaoPaulo1
Ma collègue brésilienne Jana

Où dormir à São Paulo?

Le meilleur endroit pour dormir n’est pas le centre. En effet, le soir, il se vide de tous les cols blancs et devient plus que craignos. Les meilleurs quartiers sont Pinheiros ou Vila Madalena, d’où les points d’intérêt sont facilement accessibles en Uber.

Ô de casa Hostel : une auberge de jeunesse avec une très bonne ambiance dans Pinheiros. Patio avec hamacs, staff parlant parfaitement anglais, grandes chambres. Un peu cher tout de même 45€ la nuit en chambre double sans petit-dej. Mais c’était notre dernière nuit dans un vrai lit avant plus de 24h de voyage vers le Vietnam !

SaoPaulo2
Notre dernière caïpi pour célébrer ces magnifiques 7 mois d’Amérique du Sud écoulés

Où manger à São Paulo ?

Dans le centre-ville : Casa Mathilde, grande pâtisserie salon de thé avec quelques sandwichs et un très grand choix sucré.

A Pinheiros : pas grand-chose à recommander malheureusement.

SaoPaulo3
Petit bonus : ma tête quand je découvre qu’on est au seul rang sans hublot dans le vol de 15h São Paulo – Doha, bon ça va j’ai dormi tout du long ou presque 🙂

 


4 réflexions sur “São Paulo, plus grande ville d’Amérique du Sud

  1. Magnifique expérience bravo et welcome to Asia

    Le mer. 8 mai 2019 à 17:53, A World to Explore a écrit :

    > stephaworldtoexplore posted: « São Paulo, voilà notre toute dernière étape > sud-américaine. Après avoir parcouru le continent pendant (déjà !) plus de > 7 mois, nous nous envolons pour l’Asie du Sud-Est. Mais avant ça, > concentrons-nous sur cette ville tentaculaire : 22 millions d’habitant » >

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s