La tête dans les étoiles avec SPACE

Le désert d’Atacama est mondialement réputé pour la qualité de son ciel. Altitude, faible pollution lumineuse (peu de villes) et faible taux d’humidité impliquant aussi faible nébulosité. Tous ces éléments en font un lieu idéal pour observer les astres. Pas étonnant donc que la plupart des nations choisissent ce désert pour construire les nouveaux centres d’observation spatiales, équipés des plus gros télescopes.

C’est le cas de l’Europe qui a choisi d’y construire l’ALMA (le plus grand radiotélescope du monde) ou le VLT (Very Large Telescope). Bien sûr tout ce matériel de pointe est réservé aux scientifiques. Mais certaines agences organisent des tours ouverts au public avec des prestations plus ou moins bonnes.

Moi qui aie toujours été attiré par l’espace et son observation je ne pouvais pas passer à côté d’une telle opportunité pour observer le ciel. D’autant plus que les constellations sont différentes ici (et oui on est la tête en bas, dans l’hémisphère sud). On avait prévu de profiter de la clarté du ciel Chilien à la Serena pour observer les astres mais puisque la météo est propice à l’observation ici, autant en profiter. Après tout, tout ce qui est pris n’est plus à prendre !

Nous choisissons l’agence SPACE (San Pedro de Atacama Celestial Exploration), dont les tours peuvent se faire avec l’astronome français Alain Maury et sa femme. Et il faut dire qu’on ne l’a pas regretté. Alain et sa femme sont passionnés et passionnants. Plusieurs tours ont lieu tous les jours (sauf jours proches de la pleine lune à cause de la pollution lumineuse). Le problème c’est que c’est très demandé. Prends-y toi tôt si ça t’intéresse.

space_1
Observation de nébuleuses

On part donc de San Pedro en bus, à 22h avec une vingtaine de personnes. Après 10 minutes de route nous arrivons chez Alain.

La session se décompose en deux parties, d’abord nous observons le ciel à l’œil nu puis aux télescopes.

Alain est un excellent orateur et sait vulgariser et simplifier son domaine. Il utilise de bonnes images pour faire comprendre toute l’immensité du ciel, des distances… et ne manque pas d’humour concernant l’histoire de l’astronomie. Certains le lui reprochent mais nous on a bien rigolé. D’autant plus que les images sont adaptées et que le fond est rempli d’informations intéressantes.

Il nous explique les constellations, leurs formes (quand il y en a), les noms, les notions de distances, de temps, les logiciels et applications existantes pour nous aider… Comme il le dit lui-même, il ne peut pas tout nous expliquer, c’est une science à part entière, mais il souhaite nous donner le goût et les bases de l’astronomie pour nous permettre de continuer une fois rentrés en France. La séance est très intéressante.

Nous passons ensuite à l’observation avec des télescopes. Ils disposent du plus grand parc de télescopes publics d’Amérique du sud. 10 télescopes de diamètres différents sont pointés sur différents points de l’univers et nous attendent. Parmi eux des télescopes de 60 et 72 cm (le plus grand d’Amérique du sud ouvert au public) avec des oculaires de qualité… et un plus gros est en construction. L’observation évolue en fonction des jours. Quand nous y étions, nous avons pu observer une galaxie, des nébuleuses, Mars, un amas globulaire… C’est impressionnant et on se sent tout petit.

space_2
Observations des astres

Cependant on s’attendait à mieux voir. Mais cela est dû à notre ignorance. Si tu as entre les mains les plus gros télescopes d’Amérique du sud ouverts au public, nous restons sur du matériel de 72cm de diamètre. Ne t’attends pas à voir Mars, Saturne, les galaxies ou la nébuleuse d’Orion comme dans les livres. Ces images ont été prises avec des instruments professionnels dont le diamètre atteint parfois les 7 mètres.

On a bien profité des télescopes et avons pu jeter plusieurs fois un coup d’œil dans chacun. Même en étant 24 et même en attendant parfois avant d’observer, avec 10 télescopes on a pas eu l’impression de se marcher dessus.

Une fois l’observation terminée certains ont voulu prendre une photo du ciel. C’était tellement beau qu’on a aussi voulu essayé. Malheureusement, dans le noir, je n’ai pas vu que le pied n’était pas verrouillé dans le plan horizontal. Je me suis à peine éloigné d’un mètre que l’appareil basculait, entrainant un déséquilibre du pied et de l’appareil. Ce dernier est tombé d’un mètre, sur l’objectif. Par on ne sait quel miracle, la lentille n’a pas cassé. Après vérifications il semblerait qu’il n’a pas grand-chose. Mais si tu constates une dégradation de la qualité des photos fais nous remonter l’info. Ça nous a un peu gâché la fin de soirée et c’est dommage car après tout ça, on s’est tous rassemblé dans une yourte, autour d’un chocolat chaud (café ou thé pour d’autres) délicieux. Alain a répondu à toutes nos questions sur l’univers. La discussion a dérivé sur l’énergie ou la matière noire, les trous noirs… Passionnant. A tel point que nous avons joué les prolongations mais il est quand même 1h de matin, il est l’heure de rentrer avec encore une fois des images plein la tête… et l’envie d’acheter un télescope pour poursuivre l’observation en France. Mission accomplie Alain !

PS: désolée pour la qualité des images. On est des photographes amateurs et on ne maitrise pas encore tous les réglages de l’appareil, notamment pour les photos de nuit. Après avoir fait tombé l’appareil, on a perdu l’envie d’essayer de prendre d’autres photos ce soir-là.

Infos utiles

L’agence se trouve tout au bout de la Calle Caracoles côté est.

Le tour coûte 25 000 $Ch et comprend le transfert en bus ainsi qu’une boisson chaude.

 

 


2 réflexions sur “La tête dans les étoiles avec SPACE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s