Le salar d’Uyuni et le Sud Lipez

Imagine des lagunes multicolores peuplées de flamants roses, des paysages lunaires ocres et rouges, des volcans majestueux et un désert de sel à perte de vue… C’était un des lieux dont on en attendait le plus et il faut dire qu’il a été à la hauteur de sa réputation. Le sud de la Bolivie nous en a mis plein les yeux et a marqué sans doute l’un des plus beaux moments de ce tour du monde.

Après la rude Potosi, seulement 3h30 de route sont nécessaires pour rejoindre la ville d’Uyuni. A notre arrivée en bus en milieu d’après-midi, de nombreuses agences nous sautent dessus pour nous vendre des tours qui partent le lendemain. Ca sent l’attrape-touriste à plein nez ! Nous préférons nous rendre à l’hôtel pour poser nos affaires avant de partir faire le tour d’agences qu’on aura présélectionnées sur Tripadvisor (voir les infos utiles en fin d’article). Nous décidons de partir pour le tour classique de 3 jours et 2 nuits avec l’agence Salty Desert Aventours qui nous laissera à San Pedro de Atacama au Chili. Ce passage dans le salar et le Sud Lipez signent nos derniers jours en Bolivie, apparemment pour le meilleur 😊

Jour 1 : Uyuni – Village de San Juan

L’agence nous récupère à 10h du matin à l’hôtel. On repasse par l’agence pour chercher les autres passagers. Nous serons 6 en tout : nous 2, une australienne, une espagnole, une suisse et un hollandais. Après avoir fait connaissance avec Peter, notre guide, et avoir chargé nos sacs sur le toit du 4×4, nous partons pour la première étape de cette journée : le cimetière de train.

De vieilles locomotives rouillées trônent ici au milieu du désert… ou plutôt d’une mer de déchets. En effet, Uyuni, comme beaucoup d’autres villes boliviennes, est une ville assez sale et entourée de déchets en tout genre, en particulier de plastique… Bref, on a trouvé l’intérêt de ce site très limité.

Ensuite après un stop dans un village d’artisanat nommé Colchani, c’est enfin l’entrée dans le tant attendu salar d’Uyuni. Peu à peu le paysage se transforme, on voit du blanc à perte de vue !

Le salar d’Uyuni est le plus grand désert de sel au monde couvrant une superficie de 12 000 km² à plus de 3 600m d’altitude. Le sel remonte naturellement depuis l’intérieur de la terre. La couche de sel est en moyenne de 40m mais peut atteindre par endroits 120m de profondeur ! Cette couche comprend également minéraux, sulfates, carbonates et lithium, ce dernier étant utilisé notamment dans les batteries électriques, les piles, les téléphones portables. Le désert représente de 50 à 70% de la réserve mondiale de lithium et l’extraction a déjà commencé. Pas sûr que les générations futures aient le même privilège que nous…

On s’arrête aux ojos del salar – ou yeux du salar – qui sont des résurgences d’eau froide à la surface du salar. L’eau souterraine traverse la couche de sel et jaillit sous forme de petites éruptions.

Ojos del Salar, Uyuni, Bolivie
Ojos del Salar, Uyuni, Bolivie

Puis il est déjà temps de manger. Peter le guide nous dépose au monument dédié au Paris-Dakar (qui est passé par là les 4 dernières années) et qui se trouve juste à côté d’un hôtel-restaurant de sel.

Après le déjeuner, nous nous enfonçons encore plus dans le désert et nous nous arrêtons pour les fameuses photos en perspective. On est un peu déçus du résultat mais on t’en partage quand même certaines.

Salar d'Uyuni, Bolivie
Salar d’Uyuni, Bolivie
Salar à perte de vue
Salar à perte de vue

Avant le coucher de soleil, tous les 4×4 s’arrêtent à l’île d’Incahuasi composée de roches et de restes de coraux où poussent des cactus géants qui peuvent atteindre 10m de hauteur. La vue depuis le sommet est magique. On prend le temps d’observer le paysage et de savourer notre chance.

Isla Incahuasi et salar d'Uyuni
Isla Incahuasi et salar d’Uyuni

Un dernier stop dans le désert pour admirer le coucher de soleil et on arrive vers 20h à notre hôtel de sel dans le village de San Juan à la sortie du désert. L’hôtel est simple mais on a un lit double et un repas. Contrairement à tout ce qu’on nous avait dit, il n’y fait pas du tout froid. Mais on imagine qu’en hiver, ça doit changer !

Coucher de soleil dans le salar
Coucher de soleil dans le salar

Jour 2 : San Juan – Polques

Le deuxième jour commence fort dans le salar de Chiguana traversée par une ligne de train fréquentée une fois par jour pour acheminer les minerais extraits en Bolivie jusqu’au Chili. On fait ensuite un stop au volcan semi-actif d’Ollague.

Salar de Chiguana, Bolivie
Salar de Chiguana, Bolivie
Volcan d'Ollague
Volcan d’Ollague

Viennent ensuite la découverte de plusieurs lagunes d’une beauté extrême et d’une paisibilité totale dans la région du Sud-Lipez. Flamants roses au premier plan, volcans en arrière-plan…

Lagune Cañapa, Sud Lipez, Bolivie
Lagune Cañapa, Sud Lipez, Bolivie

On croyait avoir vu le « gros » de l’excursion avec le salar, il s’avère que non !

Lagune Hedionda, Sud Lipez, Bolivie
Lagune Hedionda, Sud Lipez, Bolivie
Lagune Hedionda, Sud Lipez, Bolivie
Lagune Hedionda, Sud Lipez, Bolivie
Lagune Hedionda, Sud Lipez, Bolivie
Lagune Hedionda, Sud Lipez, Bolivie

Entre chaque « spot », nous faisons route en 4×4 dans des paysages lunaires et avons la chance de voir de nombreuses vigognes mais aussi des viscaches, sortes de lapins andins avec une longue queue.

Voilà encore l’Arbol de Piedra (arbre de pierre) dans le désert de Siloli. Puis nous arrivons dans le parc national d’Avaroa pour voir la laguna colorada située à 4300m d’altitude.

Arbol de Piedra, désert de Siloli, Bolivie
Arbol de Piedra, désert de Siloli, Bolivie
Désert de Siloli, Bolivie
Désert de Siloli, Bolivie

WOW ! La lagune est une explosion de couleurs dans un cadre idyllique ! Spectaculaire !

Laguna colorada, Sud Lipez, Bolivie
Laguna colorada, Sud Lipez, Bolivie

Les teintes de rouge sont dues à des sédiments et aux pigments de certains types d’algues qui y vivent. Pour que de telles couleurs explosent mieux vaut passer dans l’après-midi. Sans soleil et sans vent elle n’a apparemment pas la même apparence !

Laguna colorada, Sud Lipez, Bolivie
Laguna colorada, Sud Lipez, Bolivie
Laguna colorada, Sud Lipez, Bolivie
Laguna colorada, Sud Lipez, Bolivie

Avant d’arriver à notre logement, on monte encore à 4900m d’altitude pour découvrir des geysers. Il fait un froid de canard avant le coucher de soleil et passer dans les fumeroles nous réchauffent un peu. Mais ne t’approche pas trop ! Outre les risques d’affaissement du sol, la température de l’eau peut atteindre 300° C !

Geysers, Sud Lipez, Bolivie
Geysers, Sud Lipez, Bolivie

Encore un peu de route et nous voilà enfin aux sources chaudes de Polques où nous passons la nuit. L’hébergement donne sur la lagune et le coucher de soleil couplé à la pleine lune de ce soir-là sont tout simplement magnifiques. Je ne résiste pas à sortir et prends au moins 100 clichés ! Après le dîner, Peter nous partage un moment de musique bolivienne en jouant du charango et chantant des chansons traditionnelles. Nous enfilons ensuite nos maillots de bain pour se relaxer dans les sources sous la pleine lune… LA VIE EST BELLE les amis !

Polques, Sud Lipez, Bolivie
Polques, Sud Lipez, Bolivie

Jour 3 : Polques – San Pedro de Atacama

Le dernier jour sera rapide car nous devons être à la frontière Bolivie-Chili à 8h30 tapantes. Nous commençons par la découverte du désert de Salvador Dali. Il doit son nom aux paysages très similaires à ceux peints par Dali.

desert_salvador_dali
Désert de Salvador Dali, Bolivie

Puis on fait un dernier arrêt aux lagunas verdes et blancas. Mais cette fois pas de chance, il est trop tôt dans la journée et les couleurs ne sont activées que par l’action du soleil et du vent. Pas grave, on sort de ces 3 jours avec des images plein la tête. Je pense que ça restera l’un des points d’orgue de notre tour du monde, même si l’on a encore tant à découvrir.

Laguna verde, Sud Lipez, Bolivie
Laguna verde, Sud Lipez, Bolivie

Peter nous dépose à l’heure à la frontière bolivienne. Nous aurons notre tampon de sortie du territoire sans problème. Un bus nous attend pour nous faire passer la frontière chilienne et nous amener jusqu’à San Pedro de Atacama. Quelle différence ! Le bâtiment chilien est une infrastructure moderne, la route est asphalté ! Encore un pays qui va nous changer 😊

Frontière entre Bolivie et Chili
Frontière entre Bolivie et Chili

Quelle agence choisir ?

Plus de 60 agences partent d’Uyuni. Difficile de faire le tri. J’ai regardé en amont les meilleures agences en fonction de leurs commentaires sur Tripadvisor et en ai sélectionné 3 : Salty Desert Aventours, Andes Salt et Estrellas. N’ayant jamais trouvé l’emplacement d’Estrellas, on a choisi Salty car on a eu un meilleur feeling.

Nous avons payé 900Bs (en négociant) pour 3J/2N. Ce prix comprend les logements, les repas, le transport jusqu’à San Pedro, l’eau aux repas uniquement. Mais il ne comprend pas les snacks, l’eau durant la journée, les entrées des parcs, les douches, l’entrée des sources thermales… Jette un coup d’oeil sur leur site pour avoir plus de détails. En tout il faut compter 250Bs par personne de supplément.

Partir de Tupiza ou d’Uyuni ?

Tu peux également découvrir le salar en partant de Tupiza mais la ville étant plus loin, tu devras le faire en 4 jours. L’avantage : il y aura moins de monde dans ce sens, tu découvriras le salar au lever du soleil. L’inconvénient : c’est plus cher et c’est plus compliqué pour rejoindre San Pedro de Atacama au Chili.

Quel tour choisir ? 3 ou 4 jours ?

Cela dépend de quelle ville tu pars. Le tour classique d’Uyuni se fait en 3 jours, de Tupiza, en 4. Tu peux également faire un tour de 4 jours depuis Uyuni mais nous avons trouvé que les étapes supplémentaires ne valaient pas le détour.

Où dormir et manger à Uyuni ?

Sache qu’Uyuni est une ville très peu accueillante et à part dormir la veille du départ ou au retour. Il n’y a RIEN à y faire !

Nous avons dormi à l’hostal Chostel B&B : chambre double, sdb privée, petit-dej pour 20€. La chambre et la sdb sont très propres, la wifi marche bien, le petit-dej est moyen mais pour Uyuni, on recommanderait.

Nous avons diné à la pizzeria Donna Isabella. Pizzas bonnes et généreuses mais un poil  chères. La ville étant très touristique, c’est malheureusement le cas partout !

 

 

 


3 réflexions sur “Le salar d’Uyuni et le Sud Lipez

  1. Bonjour Stephanie et Flavien, Nous sommes les preque voisins de tes parents au Bougayrou. Ca nous fait vraiment plaisir de lire votre blog! Impressionnant et très bien écrit ! Merci beaucoup, Chris et Hanneke

    Verstuurd vanaf mijn iPad

    >

    J'aime

    1. Bonjour Chris et Hanneke,

      Pourquoi « presque voisin »? Vous êtes nos voisins tout court et c’est toujours un plaisir de partager un moment avec vous! Nous sommes content que ça vous plaise et que ça vous permette de voyager avec nous. Merci pour les gentils mots. On vous montrera sous peu le désert d’Atacama qui est également superbe. J’espère que tout va bien pour vous! A bientôt

      Flavien et Steph

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s