La Paz, capitale la plus haute du monde

Capitale de la Bolivie et capitale la plus haute du monde (3 200 à 4 000m), entourée de pics dépassant les 6 000m. Point de passage quasi obligé pour ceux qui viendront du Pérou pour aller vers le sud ou l’Amazonie ou vice-versa. La ville a très peu de charme et ne présente pas beaucoup d’intérêt. On a cependant réussi a trouver quelques coins sympa qu’on te partage ici.

Un peu d’histoire

C’est à Laja, près de l’actuel quartier d’El Alto, sur l’altiplano, que le capitaine Mendoza, à la recherche d’un relais à mi-chemin entre Sucre et Cuzco, fonda originellement La Paz. Il ne lui fallut que trois jours pour se raviser devant les conditions climatiques de l’altiplano. Il continua sa route avant de découvrir la vallée de l’actuelle capitale. Ca monte, ça descend de tous les côtés (sauf le vieux centre).

La ville

Ici on fait tout à l’envers, les bas quartiers sont situés en haut ! Conditions climatiques obligent !

La majorité des bâtiments hors du centre sont en brique nue, ce qui donne l’impression que tout est en construction ou non-habité. Ça klaxonne, les voitures lâchent des nuages de fumées noires lors des démarrages en côte… Bref c’est pas l’endroit le plus sympa qu’on ait vu.

Cependant, à force de chercher on a réussi à trouver quelques coins sympa ou insolites.

Le petit centre historique

Calle Jaén
Calle Jaén

Il est vraiment minuscule. Il se limite à quelques rues. La plus belle d’entre elle est la rue Jaén dans laquelle tu trouveras quelques musées. On a fait celui des instruments musicaux (5 Bs), curieux et distrayant mais pas non plus indispensable. Pour les autres, fêtes des morts oblige, ils étaient fermés mais il semblerait que le Museo Costumbrista (20 Bs) vaille le détour.

Les quelques rue voisines qui mènent à la plaza Murillo sont, dans une moindre mesure coloniales et sympathiques. Sur la route de la place, le musée ethnographique (20 Bs) a également bonne réputation.

La plaza Murillo possède quelques bâtiments sympathiques (la cathédrale, la palais législatif) et d’autres édifices en ruines, le tout dominé par des buildings modernes, on atteint la limite du vieux centre.

De l’autre côté de l’avenue Ismael, la plaza de los Heroes possède une belle église, celle de San Francisco. Le marché de cette place, couvert possède plein de gargotes en tout genre, dont des bijoutiers mais tu trouveras bien mieux dans les rues qui sont derrière l’église.

L’artisanat

Foetus de lama au mercado de las brujas
Foetus de lama au mercado de las brujas

Si tu poursuis ta route dans les rues Sagarnaga, Santa Cruz et Linares, tu trouveras énormément d’agence de voyages, pour organiser ton expédition sur la route de la mort, et de boutiques d’artisanat en tout genre vendant bijoux, tissus en alpaga… Sache que c’est là le deuxième intérêt de La Paz. Les souvenirs, bijoux et cadeaux y sont moins chers qu’ailleurs (Bolivie ou Pérou). Si tu cherches un cadeau original, sache que la bolivianite est une pierre précieuse pourpre et miel, peu chère qui est extraite d’une seule mine au monde, dans l’est de la Bolivie. Ne manque pas non plus le marché des sorcières. Âmes sensibles s’abstenir ! De nombreux fœtus de lama sont suspendus au plafond et ont pour but de te porter chance lors de la construction de ta maison. Sinon on te proposera tout un lot de produits bizarre à base d’organes d’animaux, censés soignés différents maux. On a trouvé ça atypique mais on s’est contenté d’observer. A toi de voir !

Le téléphérique

Enfin le dernier centre d’intérêt de la ville, selon nous, c’est le réseau de transport en commun atypique. Les routes, majoritairement à deux voies sont saturées. Le relief très contrasté ne permet pas de construire des transports souterrains. Qu’à cela ne tienne, La Paz a opté pour les téléphériques. Le faible encombrement au sol des poteaux permet ainsi de ne pas forcer à déménager les habitants. Plusieurs lignes existent, d’autres sont en construction. N’hésite pas à faire un tour sur les lignes violettes, jaunes ou rouge, le trajet aller ne coûte que 3 Bs.

La ligne jaune offre pour nous la meilleure vue. On se croirait presque au ski, il ne manque plus que le matériel et la neige après tout on est entre 3 000 et 4 000m !

Quelques dizaines d’années auparavant, les habitants de la Paz pouvaient skier sur un glacier proche de la capitale, le Chacaltaya. C’était la station de ski la plus haute du monde. Malheureusement devant les effets du réchauffement climatique, le glacier vieux de 18 000 ans a fondu dans les années 80 au point de disparaitre complètement aujourd’hui, rendant cette activité impossible !

Le reste de la ville n’étant que brique et construction plus ou moins moderne tu peux passer ton chemin.

Les environs de la capitale

La Paz est le point de départ de sites et d’activités superbes.

Parmi elles nous avons fait :

–          Le site précolombien de Tiwanaku qui ne manque pas de mystère

–          La descente de la route de la mort en VTT

Mais tu peux aussi randonner dans la cordillère royale ou partir à la découverte de la vallée de la lune. Le choix ne manque pas !


Où manger à La Paz ?

La cocina popular : c’est LE restaurant gastronomique le moins cher du monde. Pour 60 Bs par personne (7,5 €) tu mangeras des spécialités locales délicieuses et bien présentées (ça change !). Autrement dit : à ne surtout pas manquer !! Le menu comprend amuse-bouche, entrée, plat, dessert et un verre de jus. Le menu change chaque semaine. Seul moyen d’avoir une table, se présenter au restaurant le jour même à 11h30 pour choisir son service et réserver sa table. Après il faut être ponctuel sinon tu risques de la perdre. Très certainement notre meilleur souvenir culinaire bolivien.

Alexander Coffee : Plats simples et bons. Du menu petit déjeuner au sandwich ou au plat complet. Cafés et cappuccinos savoureux. Seul bémol, tarifs un peu élevés.

Où dormir à La Paz ?

Vu qu’on est resté quelques jours à La Paz on a opté pour un Airbnb histoire de diminuer les frais en cuisinant un peu. On a eu la chance d’être seuls dans 80m² ce qui a été très apprécié. Le logement, bien situé, était correct mais la propreté laissait à désirer. On ne recommande pas forcément.


2 réflexions sur “La Paz, capitale la plus haute du monde

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s